L’incroyable histoire derrière le projet de fusion de Man City et Man Utd pour créer un nouveau super club


L’incroyable histoire derrière le projet de fusion de Man City et Man Utd pour créer un nouveau super club

En 1964, Manchester United et Manchester City ont failli fusionner pour former un seul club avec une rivalité bien plus amicale entre eux à l’époque qu’elle ne l’est aujourd’hui.
Au cours des années 1960, des plans ont été proposés pour que les rivaux Manchester United et Manchester City fusionnent et forment un nouveau super club.
Les plans auraient été discutés à plusieurs reprises, la rivalité entre les deux clubs étant considérablement plus amicale il y a 60 ans qu’elle ne l’est aujourd’hui.
En 1964, City était une équipe de deuxième division intermédiaire, tandis que United venait de terminer deuxième dans l’élite.

LIRE AUSSI: Le message fort de Lionel Messi sur un éventuel retour au Barça

Alors que le couple était de féroces rivaux sur le terrain, en dehors de leurs réunions, leur relation était toujours amicale.
City avait auparavant autorisé les Red Devils à utiliser leur stade de Maine Road pour les matchs à domicile tandis qu’Old Trafford était reconstruit après la Seconde Guerre mondiale ainsi que pour les matchs européens avant que des projecteurs ne soient installés au sol.
Avec City considéré comme étant au point le plus bas de leur histoire à l’époque, Johnson a eu l’idée de fusionner avec United pour donner à la ville de Manchester un super club.

LIRE AUSSI: EDF Pulse Africa 2021 : des projets mêlant énergie solaire et cuisine représenteront le Togo et le Bénin à Paris

Il faut cependant noter que la fusion n’a jamais eu lieu après que United lui ait accordé peu d’attention. Les deux clubs s’y sont fortement opposés après que les plans aient été proposés pour la première fois par le vice-président de City, Frank Johnson, en 1964.
Au cours des années 1920 et 1930, City était le premier club de Manchester et était tombé en disgrâce en voyant ses rivaux remporter le succès sous Matt Busby alors qu’ils se vautraient dans le deuxième niveau.

LIRE AUSSI: Mercato: la réaction de la toile après l’annonce de la rencontre entre Pogba et le président du PSG

En 2013, l’historien du football Gary James a discuté des plans de fusion et a déclaré au Manchester Evening News que : « L’idée a été tuée par les deux clubs avant même qu’elle ne soit rendue publique.
« J’ai parlé à Eric Alexander dont le père Albert était président à l’époque, et il a dit que Frank Johnson, qui a eu l’idée, avait souvent des idées folles.
« Un autre de ses plans était de régionaliser toute la ligue entre le nord et le sud.
« Mais City était au plus bas de son histoire à l’époque. En termes de classement en championnat, ce n’était pas aussi mauvais qu’en 1998-99, mais en termes de moral général, d’ambiance et de soutien, c’était de loin le point le plus bas de l’histoire du club.

LIRE AUSSI: APPEL A CANDIDATURE: Un.e Chargé des Ressources Humaines et Adminsitratif

« À la fin des années 90, nous avions encore plus de 30 000 matchs, ce qui signifiait que le club avait toujours une grande visibilité. En 1964-65, nous étions en deuxième division, le soutien était tombé à moins de 15 000, et l’intérêt général pour le club avait également chuté.
« J’ai toujours cru aux années 90 que City reviendrait, à cause de la force du soutien, mais à cette époque, dans les années 60, beaucoup de gens ne ressentaient pas ça.
« À cette époque, de nombreux clubs de la ‘ville’ comme Bolton, Burnley et Blackpool, qui avaient tous été des grandes puissances, ont commencé à lutter, et des clubs comme Accrington Stanley et Bradford Park Avenue étaient en train de mourir.
« Il y avait le sentiment que cela pouvait arriver à n’importe quel club. En fait, tout ce dont il avait besoin à City était un plan et une vision, et de faire venir le bon manager. »

LIRE AUSSI: APPEL A CANDIDATURE: Un.e Responsable des Opérations

En fin de compte, c’est ce qui s’est passé lorsque Joe Mercer a été nommé patron de City en 1965 et les a immédiatement ramenés en première division.
À sa quatrième année à la tête, City était champion d’Angleterre pour la deuxième fois de son histoire.
Ils allaient également remporter la FA Cup, la Coupe de la Ligue et la Coupe des vainqueurs de coupe européenne sous la direction de Mercer.
Pendant ce temps, Manchester United est devenu le premier club anglais à remporter la Coupe d’Europe en battant Benfica à Wembley en 1968.

SOURCE:https://www.afrikmag.com

LIRE AUSSI: APPEL A CANDIDATURE: Un.e Comptable


Vous appréciez cet article? Partagez le avec vos amis!

2 partages

0 Comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *